Poser des bandes de glu sur des fruitiers

Sommaire

Si vous cultivez des fruitiers et souhaitez le faire de manière aussi écologique que possible, l’application de glu sur le tronc de vos arbres peut être un moyen intéressant d’intervention préventive, simple et parfaitement bio.

Cette fiche pratique vous explique pourquoi et comment poser des bandes de glu sur les fruitiers, soit en utilisant de la glu en boîte, soit en utilisant des bandes pré-engluées.

Zoom sur la glu arboricole

L’application de glu arboricole sur le tronc est une méthode naturelle permettant de préserver biologiquement les arbres fruitiers contre les insectes rampants : fourmis et pucerons, chenilles de cheimatobies et forficules (perce-oreille).

En se collant au passage sur la glu, ces insectes n’envahiront pas les branches de l’arbre, ne parasitant plus les feuilles ni les fruits.

Composée d'huile végétale et de résine, la glu se trouve dans le commerce sous deux conditionnements : des boîtes de glu, plus économiques, et des bandes pré-engluées, prêtes à l’usage. Dans les deux cas, il s’agit de glu résistante au froid et à la pluie, mais aussi à la chaleur (donc pas de risque de coulures sur le tronc de l’arbre).

À savoir : l’usage de la glu et la pratique du chaulage des arbres n’ont rien à voir. Le chaulage consiste à badigeonner le bas du tronc de lait de chaux ou « blanc arboricole ». Cette opération a pour but de tuer les larves d'insectes présentes sous l’écorce ainsi que les champignons microscopiques susceptibles de véhiculer des maladies.

1. Utilisez de la glu en boîte

Sur les boîtes de glu, il est parfois spécifié que la glu peut se passer au pinceau directement sur l’arbre. Ceci peut toutefois s’avérer toxique pour le tronc, surtout pour de jeunes arbres.

Dans le doute procédez comme suit :

  • Préparez une bande de tissu de 15 cm de large environ et de longueur correspondant au diamètre du tronc (mesuré à 80 cm du sol) + 5 cm.
  • Enroulez la bande de tissu autour du tronc à 80 cm du sol.
  • Serrez-la étroitement autour de l’arbre et maintenez-la avec quelques points de colle multi-usage.
  • Mettez des gants, car la glu est par définition très collante.
  • Avec un pinceau ou une spatule, selon la consistance de la glu, encollez toute la surface de la bande de tissu sans laisser aucun espace libre, ni mordre sur le tronc de l’arbre.

Astuce : vérifiez que l’arbre ne soit pas entouré d'herbes hautes qui permettraient aux insectes d’atteindre les branches sans avoir à grimper sur le tronc.

2. Utilisez des bandes engluées prêtes à l’usage

Achetez en jardinerie des bandes de papier pré-engluées : elles sont conditionnées par bandes de 12 cm environ de haut sur 5 m de long, ce qui permet de protéger 10 à 16 arbres fruitiers selon leur diamètre.

Utilisez ces bandes de la manière suivante :

  • Mettez des gants.
  • Découpez une bande de longueur adaptée au tronc : soit une longueur correspondant au diamètre du tronc (mesuré à 80 cm du sol) + 5 cm.
  • Placez cette bande sur le tronc, à 80 cm depuis le sol, avec la partie collante vers l'extérieur.
  • Retirez la pellicule protégeant la glu.
  • À l’aide du fil métallique plastifié présent dans la boîte, attachez étroitement le haut et le bas de la bande contre le tronc.

3. Quand appliquer la glu ou les bandes engluées ?

Selon les insectes dont vous voulez protéger l’arbre, appliquez la glu ou les bandes engluées :

  • Contre les fourmis et pucerons : au printemps, dès que le feuillage se forme.
  • Contre les chenilles de cheimatobies : d'octobre jusqu'à mars-avril.
  • Contre les forficules : 4 à 8 semaines avant de récolter les fruits.

Afin qu’elle soit pleinement efficace, renouvelez l’application :

  • environ toutes les 5-6 semaines ;
  • voire davantage si vous constatez que les insectes morts englués sont si nombreux que la surface ne colle plus suffisamment pour empêcher de nouveaux insectes de passer.

Ces pros peuvent vous aider