Greffer un pommier

Sommaire

La greffe du pommier permet d'obtenir les pommes d'une variété choisie, appelée greffon, sur un porte-greffe plus ou moins jeune qui lui sert de support enraciné. Pour le pommier, les deux procédés de greffe les plus faciles sont la greffe par écussonnage et la greffe anglaise compliquée.

Voici pas à pas comment greffer un pommier.

Zoom sur la greffe du pommier

Le porte-greffe du pommier

Le porte greffe du pommier est choisi :

  • selon la dimension (porte-greffe de faible ou forte vigueur) que l'on veut donner à l'arbre ;
  • selon son adaptation au sol : sol calcaire ou non, sec, humide (hydromorphe), profond ou superficiel et parfois pour sa résistance à certaines maladies.

Les différentes méthodes de greffe du pommier

La greffe d'un pommier se réalise :

  • Soit à partir d'un œil (écussonnage) :
    • en mars, greffe dite à « œil poussant » ;
    • ou en août, greffe dite « à œil dormant », plus efficace qu'à œil poussant.

À noter : le porte-greffe dont on soulève l'écorce pour insérer le bourgeon doit posséder une écorce fine, à moins de greffer sur un de ses jeunes rameaux.

  • Soit à partir d'un rameau prélevé en janvier et maintenu en dormance au froid jusqu'à la greffe. Différents types de greffe peuvent être appliqués comme la greffe en couronne sur un porte-greffe âgé, ou la greffe à l'anglaise compliquée sur rameau de diamètre proche du greffon.

Méthode 1 : Greffez en écusson votre pommier

Principes de la greffe en écusson

Cette technique permet de réaliser un maximum de greffes lorsque le nombre de greffons est limité. Il s’agit de prélever un bourgeon (l’œil) de l’espèce à multiplier et de le placer sous l’écorce du porte-greffe afin de lui faire développer une pousse. Qu'il soit à œil dormant ou poussant, les rameaux sont prélevés peu de temps avant la greffe (quelques jours à 2 mois maximum selon la période) pour éviter qu'ils ne se dessèchent.

Attention :

  • Prenez soin d'ôter toutes les feuilles des rameaux prélevés en laissant juste les pétioles (queues).
  • Placez immédiatement les rameaux au frais dans un linge humide emballé dans un sac plastique.

Cas 1 : Greffez votre pommier à œil dormant (conseillé)

Opérez de la mi-juillet à début septembre lorsque l’œil est dormant et le porte-greffe en pleine sève. Si la greffe est effectuée trop tôt en saison, l'œil risque de démarrer avant l'hiver.

Procédez ainsi :

  • Commencez par arroser le porte-greffe quelques jours avant la greffe afin que la sève circule activement et permette à l’écorce de se soulever.

À noter : le sujet ne doit plus pousser. Dans le cas contraire, retardez la greffe.

  • À l'aide d'un sécateur bien désinfecté, coupez des rameaux à bois (sans boutons) bien lignifiés (aoûtés), au maximum 2-3 jours avant l'opération.
  • Prélevez ensuite les yeux seulement sur la partie centrale du rameau.
  • Sur le porte-greffe âgé de 1 an et plus, repérez l'emplacement de la greffe. Il doit se situer sur une tige (généralement sur le tronc à 20 cm du sol) à l’écorce fine qui ne dépasse pas 1 à 2 cm de diamètre.
  • Effectuez une entaille en T.
  • Glissez le greffon sous l'écorce.
  • Ligaturez la greffe avec du raphia humidifié ou un élastique à greffer, étanche et biodégradable, en partant du haut vers le bas, sans obturer le bourgeon.
  • Ne mastiquez pas l'écusson.

Bon à savoir : lorsque l'écorce ne peut plus être décollée, les professionnels pratiquent une greffe en placage appelée chip budding.

Cas 2 : Greffez votre pommier à œil poussant

Les rameaux de 1 an de la variété sont prélevés pendant le repos végétatif, soit fin janvier-début février. Les yeux sont greffés dès que l'écorce du porte-greffe peut facilement se décoller, généralement de mars à juin.

Bon à savoir : on opère généralement sur un porte-greffe en terre pour produire un scion (par commodité pour le greffeur, il est aussi possible de greffer sur table avec de jeunes porte-greffes arrachés de terre récemment ou placés en jauge qu'il faudra replanter rapidement).

Pour pratiquer la greffe :

  • Arrosez bien le porte-greffe quelques jours avant et pratiquez l'entaille en T sur le porte-greffe, à 20 cm du sol ou sur une pousse de 1 ou 2 ans, comme dans le cas 1.

À noter : la soudure s'effectue en 10-15 jours. L'œil doit être vert et le pétiole doit être tombé.

  • Rabattez le porte-greffe environ 10 jours après l'écussonnage pour provoquer le départ du greffon.
  • Continuez d'arroser.

Bon à savoir : la vigueur du greffon d'une greffe à œil poussant est toujours inférieure à celle d'une greffe à œil dormant.

Si, malencontreusement, le bourgeon greffé est à fleur, supprimez la corolle avec son pédoncule pour permettre au bourgeon latent (œil endormi non visible) sous-jacent de se développer.

Méthode 2 : Greffez un rameau

La greffe à l'anglaise

Elle se pratique avant ou après la période de végétation active. Le greffon et le porte-greffe doivent avoir un diamètre assez voisin.

Cette greffe peut se pratiquer sur table avec un jeune porte-greffe en racines nues ou bien sur pied.

Procédez ainsi :

  • Choisissez une portion de rameau de greffon avec 2 yeux bien formés (ces yeux successifs sont de part et d'autre du rameau).
  • Tenez le greffon dans une main en présentant le côté opposé au bourgeon le plus bas devant le porte-greffe.
  • À l'aide du greffoir, formez une entaille biseautée qui part de la face opposée à ce bourgeon et descend de manière à ce que la longueur de l'entaille atteigne 3 à 5 fois le diamètre du rameau. Le 1er bourgeon se situe donc sur le côté long, et à au moins 0,5 cm du départ du biseau, de façon à ne pas risquer son dessèchement.
  • Avec le sécateur, coupez en biais l'autre extrémité du greffon, au-dessus du 2e œil, comme pour tailler un rameau.
  • Réalisez le même biseau sur le porte-greffe en prenant soin d'obtenir le même angle.  Ainsi, les cambiums (lignes verdâtres sous l'écorce) doivent coïncider.

La greffe à l'anglaise compliquée

Bon à savoir : la greffe à l'anglaise compliquée est, malgré son nom, une des plus faciles à réussir !

À la greffe à l'anglaise simple, la greffe à l'anglaise compliquée ajoute 2 entailles afin d'assurer un meilleur maintien des deux parties :

  • Pratiquez une fente verticale de 2 cm de long sur les 2 biseaux, à 1/3 du bord le plus long, de façon à créer 2 languettes qui vont s'imbriquer et multiplier les points de soudure. L'extrémité fine du biseau du porte-greffe est aussi recoupée à l'horizontale.
  • Ligaturez enfin avec un élastique à greffer en appliquant bien les tissus les uns contre les autres.
  • Mastiquez bien par-dessus l'élastique et sur toutes les plaies, sans oublier l'extrémité du greffon.
  • Plantez le plant greffé sans attendre si la greffe s'est faite sur table.

Note : ce type de greffe peut se faire sur un porte-greffe de plus fort diamètre. Il suffit de caler le greffon sur un bord, de manière à appliquer les cambiums l'un contre l'autre et d'insérer éventuellement un deuxième greffon à l'opposé.

Les techniques de greffe du pommier à éviter

Les greffes en couronne sur diamètre de 3 à 6 cm ou en fente sur diamètre de 1 à 5 cm sont souvent pratiquées par l'amateur pour rajeunir un vieux pommier.

Elles sont réalisées :

  • fin mars-avril lorsque l'écorce se soulève (greffe en couronne) ;
  • et fin février-mars ou fin septembre-octobre (greffe en fente).

Leur défaut est d'être assez mutilantes pour le porte-greffe, rabattu avant d'être assuré de la reprise, et de former un gros bourrelet peu esthétique.

La greffe en fente provoque de surcroît une cicatrisation lente (parfois 2 ans) et son succès n'est pas garanti. Elle tend à être remplacée par la greffe en incrustation, qui demande encore plus de dextérité.

 

Ces pros peuvent vous aider