Faire une bouture de figuier

Sommaire

Le bouturage est un mode de multiplication souvent plus rapide chez le figuier que le marcottage, sauf si ce dernier s'est opéré naturellement sur des branches basses.

Il permet d'obtenir plusieurs plants à mettre en place dès le printemps qui suit.

Il existe diverses méthodes de bouturage, plus ou moins contraignantes, comme :

  • la bouture en crossette, exécutée à l'automne ;
  • la bouture à l'étouffée dans une bouteille plastique, exécutée fin février ;
  • la bouture dans un verre d'eau.

Cette fiche vous explique comment faire une bouture de figuier.

 

Cas 1 : Bouturez le figuier en fin d'été

Prélevez les boutures sur votre figuier

Opérez le prélèvement des boutures après la chute des feuilles, entre octobre et décembre.

  • À l'aide d'un sécateur bien aiguisé et désinfecté à l'eau de javel ou à l'alcool, réalisez une bouture en crossette : coupez un rameau latéral de 20 à 30 cm de long, avec une portion du rameau porteur de 2 à 3 cm, de façon à former un T.
  • Raccourcissez le rameau en partant de la crossette et ne laissez que les 3 premiers bourgeons.

Stratifiez les boutures de votre figuier

Le but de la stratification est de ramollir les tissus du bois pour faciliter la sortie des racines.

  • Remplissez une caissette ou une terrine de sable humidifié.
  • Plantez les boutures verticalement en plaçant la crosse à l'horizontale et en ne laissant dépasser que 1 ou 2 bourgeons.
  • Placez la caisse à l'extérieur, au pied d'un mur exposé au nord.

Plantez vos boutures de figuier au printemps

  • Plantez vos boutures directement en place au jardin ou bien dans un pot individuel rempli de sable mélangé à du terreau, même si les racines ne sont pas encore apparues.

Note : vous pouvez aussi attendre de voir des racines pointer au cours du printemps mais il faudra faire attention à ne pas les casser lors de la transplantation.

  • Maintenez une bonne humidité pendant toute la saison pour ne pas compromettre la reprise.

Attention : veillez à ne conserver que la pousse issue du bourgeon d'extrémité aérien afin d'obtenir un plant plus vigoureux sauf si, pour une raison quelconque, ce dernier n'a pas démarré. Ôtez toutes les autres repousses en coupant le plus près possible du sol ou de la tige au sécateur.

Les plants en pot ne doivent être mis en place qu'au cours de l'automne-hiver qui suit et doivent passer la belle saison dans un endroit protégé des grosses chaleurs, avec un bon suivi de l'arrosage.

Cas 2 : Bouturez le figuier à l'étouffée en fin d'hiver

Prélevez les boutures de votre figuier

  • Fin février, prélevez des rameaux de bois sec de 15 à 25 cm comportant 3 à 5 yeux, sur des pousses de 1 an (développées la saison passée).

Note : pour une seule bouture, découpez le fond d'une bouteille plastique au 2/3 de sa hauteur et percez-le de trous de drainage ou bien utilisez un pot large et profond pouvant accueillir plusieurs boutures.

  • Remplissez le contenant d'un substrat léger composé de sable et de tourbe ou de terreau de semis stérilisé puis arrosez.
  • Sectionnez la base du rameau en formant un biseau et trempez-la dans de l'hormone de bouturage.

Note : pour prévenir la pourriture, certains préconisent de bien laver le rameau sous l'eau courante, de le faire tremper dans de l'eau additionnée de javel pendant 1 minute, puis de le rincer avant de le piquer en terre.

  • Piquez la bouture en l'enfonçant de moitié dans le substrat.
  • Replacez le sommet de la bouteille que vous maintenez par un scotch à sa base ou bien entourez le pot d'un sac plastique transparent maintenu par un élastique autour du pot (le plastique ne doit pas entrer en contact avec les boutures.
  • Placez la culture dans un endroit lumineux à 16 °C minimum.

Acclimatez la jeune bouture de votre figuier lorsque les feuilles naissent

Lorsque de petites feuilles sont apparues, ouvrez progressivement le bouchon de la bouteille ou percez quelques trous dans le sac plastique.

Suivez les conseils suivants :

  • Attendez de voir des racines bien développées pour ôter le sommet de la bouteille.
  • Avant de sortir le jeune figuier à l'extérieur, toujours à l'abri du vent et du plein soleil, vérifiez que les températures nocturnes dépassent 13 °C.
  • Si des racines aériennes se sont formées dans l'atmosphère confinée de la bouteille, pensez à rapporter de la terre autour.

Le plant peut rester dans la bouteille tout l'hiver qui suit, à l'abri d'un châssis, avant de le planter en pleine terre au printemps suivant.

Cas 3 : Faites des boutures de figuier dans l'eau

Les figuiers poussent souvent les pieds dans l'eau, au bord des cours d'eau. Cette technique de bouturage n'a donc rien de surprenant.

  • Sectionnez des rameaux de figuiers en hiver puis mettez-les dans un verre d'eau avec un morceau de charbon de bois pour maintenir la pureté de l'eau.
  • Renouvelez l'eau si elle commence à jaunir.
  • Plantez délicatement les boutures racinées dans un substrat léger dès qu'elles mesurent 5 cm de long.
  • Conservez les plants à l'abri afin de les acclimater avant de les sortir en plein air.
Consulter la fiche pratique

Ces pros peuvent vous aider