Multiplier les fraisiers

Sommaire

Le fraisier s’épuisant assez rapidement, il est nécessaire de renouveler les pieds tous les 3 ou 4 ans pour continuer à obtenir une bonne production. À part les fraises des quatre saisons, qui se multiplient par semis ou division, les autres fraisiers ne se sèment pas, mais se multiplient par marcottage des stolons.

Cette fiche pratique vous explique pas à pas comment multiplier les fraisiers et renouveler gratuitement votre fraiseraie. La technique du marcottage est très facile et accessible au plus débutant des jardiniers !

 


 

1. Marcottez les fraisiers au bon moment

Le plein été et le début de l’automne sont les bonnes saisons pour marcotter les fraisiers : en pratique, intervenez entre août et octobre, septembre étant l’idéal.

Marcotte

Article

Lire l'article

2. Choisissez des plants vigoureux et sains pour multiplier vos fraisiers

Effectuez toujours le marcottage à partir de plants adultes vigoureux, car les virus se transmettent très facilement avec cette technique.

En pratique, choisissez des fraisiers aux feuilles saines, ne comportant aucune trace de maladie.

Lire l'article

Sur les fraisiers choisis :

  • Repérez 1 ou 2 stolons avec des nœuds feuillus et de petites racines blanches.
  • Gardez-les et supprimez les autres.

3. Fixez la marcotte

Marcottez le premier stolon conservé :

  • Remplissez un godet de terreau et posez-le sous un nœud du stolon (le nœud est une rosette de petites feuilles naissantes).
  • Enterrez légèrement le nœud dans le godet et fixez-le avec un morceau de fil de fer recourbé (ou une épingle à cheveux).
  • Laissez le stolon attaché au pied-mère, mais coupez son extrémité au-delà de la marcotte.
  • Enfouissez le godet dans le sol, au moins partiellement, pour lui éviter de se renverser, et arrosez-le.

Faites la même chose avec le deuxième stolon que vous avez conservé.

Note : si vous avez la place, vous pouvez aussi marcotter en pleine terre. Toutefois, le marcottage en godets permet de changer ultérieurement l’emplacement de la fraiseraie, ce qui est vivement recommandé.

Consulter la fiche pratique

4. Laissez le futur plant de fraisier faire ses racines

Tout simplement :

  • Laissez le futur plant raciner 2 à 3 semaines.
  • Arrosez régulièrement pendant ce temps.

5. Séparez la marcotte du pied-mère de fraisier

Au bout de 2 à 3 semaines, il est temps de séparer la marcotte du pied-mère :

  • Avec un sécateur, coupez le stolon au ras du pied-mère et au ras du nouveau plant.
  • Laissez forcir le jeune plant de fraisier dans son godet jusqu’au printemps suivant.
Lire l'article

6. Repiquez le jeune plant de fraisier au printemps suivant

Repiquez le jeune fraisier en pleine terre.

À noter : changez si possible l'emplacement de la fraiseraie tous les 3 ans, car les fraisiers sont très gourmands et épuisent le sol.

Consulter la fiche pratique

Ces pros peuvent vous aider